Manuel d’installation et d’utilisation de l’ALTO

Le présent manuel doit être lu attentivement avant toute première utilisation d’une imprimante 3D de type ALTO. La compréhension et l’application des divers points abordés dans ce manuel garantissent au produit une qualité de mise en œuvre et une durée de vie optimales. 

Toute utilisation de l’imprimante ALTO ne respectant pas les consignes du présent manuel a pour conséquence l’annulation de la garantie constructeur.

Télécharger le manuel de l’ALTO (version 4.0) : Manuel_ALTO.pdf

Sommaire

S’informer sur la sécurité
Environnement d’utilisation
  • Milieu sec et non gras
  • Protégé de la poussière
  • Surface plane et stable
  • Température ambiante (de 15 à 35°C)
  • Non-exposé à des substances inflammables
  • Éloigné des autres appareils électriques ou électroniques

Attention !

Lors de l’impression, il est nécessaire de garantir une stabilité thermique de l’environnement de la machine. En effet, toute variation de la température du milieu peut entrainer une modification immédiate des dimensions de la pièce en cours d’impression. Les conséquences directes vont du défaut géométrique de la pièce finie à son décollement du plateau pendant l’impression pouvant résulter sur un endommagement de la machine.

La machine ne doit ni être stockée ni fonctionner dans un environnement la soumettant à des projections ou des brouillards d’huile ou autres liquides.

Eléments de sécurité

Les éléments électroniques de la machine sont isolés dans un compartiment fermé par un cache : ne jamais ouvrir ou retirer ce cache.

Toute intervention sur la partie électronique et/ou mécanique durant la période couverte par la garantie annule cette garantie ; passée cette période de garantie, toute intervention sur la partie électronique et/ou mécanique de la machine doit être réalisée par une personne qualifiée.

Consignes d’utilisation
  • Une personne dont l’expérience et le niveau de connaissance garantissent des conditions optimales de sécurité doit être présente lors de toute utilisation de la machine
  • Avant toute opération, assurez-vous de l’absence de corps étranger dans la machine
  • Ne laissez pas la machine en fonctionnement sans surveillance lors d’une impression d’un fichier .gcode non testé et validé
  • Ne déplacez pas la machine en fonctionnement
  • N’introduisez pas la main dans la machine en fonctionnement : les éléments mobiles entraînent un risque de pincement et les éléments chauffants un risque de brûlure
  • Attachez les cheveux longs et portez des vêtements près du corps pour manipuler la machine
  • Attendez le refroidissement des éléments chauffants et éteignez la machine (OFF) avant toute manipulation
  • Ne tirez jamais sur les câbles de la machine
  • Toute opération de maintenance doit se faire machine éteinte et débranchée


Connaitre l’ALTO
Principe général de l’impression 3D FFF

L’impression 3D est une famille de procédé de fabrication par ajout de matière. Elle se base sur une stratégie de construction d’objet couche par couche. L’ALTO fonctionne sur le principe de l’extrusion de matière, encore appelé FFF pour fused filament fabrication. Un filament de plastique est extrudé à travers une buse chauffée à haute température. Cette dernière est fixée sur une tête capable de se déplacer suivant trois axes nommés X ; Y et Z. C’est la combinaison de l’apport en matière et du déplacement dans le plan XY qui va permettre de créer une couche d’un objet en déposant de la matière précisément aux endroits voulus. Ensuite, c’est un décalage selon l’axe Z qui va permettre de commencer une nouvelle couche construite sur la précédente. Ainsi, couche après couche, l’objet est imprimé.

Pour pouvoir imprimer un objet à l’aide d’une imprimante 3D, il faut lui apporter les commandes nécessaires à la réalisation de l’objet. Ces commandes sont contenues dans un fichier .gcode listant toutes les instructions d’impression. Ce fichier est obtenu à partir d’un modèle 3D de l’objet exporté au format .stl, puis converti par un logiciel de tranchage. C’est ce dernier qui permet de traduire le modèle d’une pièce contenu dans le fichier .stl en la liste d’instructions machine contenue dans le fichier .gcode.

Description générale de l’ALTO

Avant

[1] tête d’impression pouvant se déplacer selon les axes X ; Y et Z

[2] plateau fixé sur le châssis (surface d’impression PrintBite)

[3] écran de l’interface tactile permettant de piloter la machine

[4] emplacement pour la clé USB

Panneau latéral droit

[1] interrupteur de mise sous tension

[2] branchement de l’alimentation

[3] port de communication réseau

[4] système de ventilation de la partie électronique

Panneau latéral gauche

[1] port USB pour un contrôle de l’imprimante 3D via interface tactile ou via un ordinateur (non détaillé dans ce manuel)

[2] système de ventilation de la partie électronique

Dessus

[1] zone d’insertion du filament

Arrière

[1] système de ventilation de la partie électronique

Extrudeur

Ce bloc assure l’entrainement ou la rétraction du filament à travers la tête d’impression et est composé de :

[1] un raccord pneumatique qui est l’entrée de l’extrudeur

[2] un verrou qui maintient le levier en position débrayée (pour charger ou décharger du filament)

[3] un levier qui permet d’exercer une pression sur le filament (position embrayée) ou de la relâcher (position débrayée)

[4] une molette qui permet de maintenir ou de libérer le bras de fixation de la tête d’impression

[5] un bras de fixation pour la tête d’impression

Tête d’impression

Une fois passé à travers l’extrudeur, le filament passe à travers la tête d’impression, composée d’une partie froide [A] et d’une partie chaude [B] :

[1] tube PTFE

[2] système de fixation du tube PTFE

[3] radiateur (servant à dissiper la chaleur du bloc chauffant avant qu’elle n’atteigne l’extrudeur)

[4] ventilateur

[5] emplacement pour la sonde de température

[6] barrel (rupture thermique en la partie froide et la partie chaude)

[7] emplacement pour la cartouche chauffante

[8] bloc chauffant

[9] buse

Un conduit situé derrière la buse permet d’orienter le flux d’une turbine afin de refroidir la matière en sortie de buse.

Caractéristiques techniques

Machine

Structure : profilés aluminium + panneaux PMMA ou panneaux composite aluminium / polyéthylène

Cinématique : core XY

Guidage : X, Y et Z sur rails à billes

Plateau aluminium fixe et chauffant (épaisseur 5 mm)

Surface d’impression : PrintBite+ 

Interface : écran tactile 7 ‘’

Entrainement direct du filament

Profils d’impression standard : PLA ; PETG

Dimensions

Machine (sans bobine) : X = 440 mm | Y = 470 mm | Z = 700 mm

Volume impression (selon option) :

X = 300 mm | Y = 300 mm | Z = 300 mm (option 333)

X = 400 mm | Y = 400 mm | Z = 400 mm (option 444)

X = 400 mm | Y = 400 mm | Z = 500 mm (option 445)

Poids de la machine (selon option) :

20 kg (option 333)

25 kg (option 444)

28 kg (option 445)

Paramètres d’impression

Filament : Ø 1,75 mm

Buse (standard) : Ø 0,4 mm (autres buses en option)

Vitesse d’impression : de 10 à 120 mm / sec.

Pas de positionnement : XY = 25 µm | Z = 0,625 µm

Précision : +/- 0,05 mm

Épaisseur de couche recommandée : de 100 à 250 µm (pour buse Ø 0,4 mm)

Températures de chauffe

Plateau chauffant : jusqu’à 110 °C

Tête d’impression : jusqu’à 250°C (standard) et jusqu’à 315 °C (HT)

Électronique

Alimentation : 110-220 V (adaptable en fonction du pays)

Consommation : 350 W

Carte électronique : SKR

Connectique : carte SD (FAT16, FAT32, SDHC supportant le mode SDIO)

Système  

Logiciels : PrusaSlicer, Cura, Simplify3D

Compatibilité : Windows, Mac, Linux

Liste des options

Dual : l’ALTO est équipée d’une 2ème tête d’impression (T1), pouvant avoir des caractéristiques différentes de la tête principale (T0). Cette option permet d’impression d’objets multi-couleurs ou multi-matériaux, ainsi que l’impression de supports solubles.

Capteur fin de filament : cette option permet de contrôler la présence du filament avant l’arrivée dans la tête d’impression. Lorsque le capteur détecte l’absence de filament, l’impression en cours est mise en pause avant que le filament ne vienne à manquer, de manière à changer la bobine et terminer l’impression.

Caméra : elle permet de filmer la zone d’impression, afin de contrôler visuellement et à distance le déroulement de l’impression. Possibilité d’enregistrer la vidéo ou de créer une séquence timelapse de l’impression.

Système de filtration (charbon actif + HEPA) : cette solution permet de filtrer les dégagements de COV (composés organiques volatils) et de PUF (particules ultra-fines) lors des impressions. L’utilisation d’une filtration est fortement recommandée pour des impressions en ABS.

Installer l’ALTO
Contenu de la caisse
  • 1 imprimante 3D ALTO
  • 1 alimentation et son cordon
  • 1 support pour bobine
  • 1 clé USB
Sortir l’ALTO de la caisse

1. Positionnez la caisse à plat et à l’endroit, à proximité de la zone de travail

2. Ouvrez la caisse : dévissez le panneau supérieur, puis les panneaux latéraux à l’aide d’un tournevis ou d’une visseuse électrique

3. Soulevez délicatement la machine par le dessous

4. Positionnez la machine sur sa zone de travail (assurez-vous au préalable de la planéité et de la solidité de la surface de travail)

5. Retirez les protections de transport de la machine

6. Attendre que la machine prenne la température de la pièce (entre 15°C et 35°C) avant de la mettre sous tension

Note :

En cas de réexpédition, seule la machine dans son conditionnement d’origine (caisse en bois + protections en mousse + verrouillage des axes) sera réceptionnée par le constructeur

Installer le support de bobine

Positionnez le support de bobine sur le dessus de la machine, au-dessus de la zone d’insertion du filament.

Brancher l’ALTO

Assurez-vous que l’interrupteur est en position OFF. Branchez le cordon d’alimentation à l’alimentation, puis sur  le secteur. Branchez ensuite l’alimentation à la machine.

Attention !

Il ne faut ni sur-alimenter ni sous-alimenter la machine, vérifiez la compatibilité de l’alimentation avec le réseau électrique du pays où vous vous trouvez.

Démarrer l’ALTO

Actionnez l’interrupteur ON/OFF pour mettre la machine sous tension. L’interface s’initialise.

Eteindre l’ALTO

Attention !

L’ALTO ne peut être éteinte que si la buse indique une température < 45°C et que le ventilateur de tête ne tourne plus. N’éteignez donc pas la machine immédiatement après une impression ou en cours d’impression (risque de boucher la tête d’impression).

Une fois la buse refroidie, actionnez l’interrupteur ON/OFF pour mettre la machine hors-tension.

Préparer l’ALTO
Retirer une bobine de filament
  1. Mettez en chauffe la tête à la température d’extrusion du matériau à retirer et attendre la stabilisation de la température
  2. Poussez le levier [3] et bloquez-le en position débrayée grâce au verrou [2]
  3. Poussez manuellement le filament à travers la tête d’impression : du filament fondu doit sortir de la buse
  4. Retirez rapidement le filament de la tête en tirant dessus, jusqu’à le sortir de l’extrudeur (l’extrémité fondue du filament ne doit jamais être stoppée dans l’extrudeur au risque de le bloquer !)
  5. Coupez droit l’extrémité pour faciliter le chargement à la prochaine utilisation
  6. Retirez le filament par le dessus de la machine : ne relâchez jamais l’extrémité du filament après l’avoir retiré, cela risquerait de créer un nœud dans la bobine !
  7. Bloquez l’extrémité du filament dans son support
  8. Poussez à nouveau le levier [3] pour libérer le mécanisme de verrouillage [2]
  9. Stoppez la chauffe de la tête
  10. Nettoyez les résidus de filament fondu autour de la buse à l’aide d’une pince brucelles pendant que la buse est encore chaude. Ne pas utiliser de brosse métallique pour nettoyer les résidus, cela risque d’endommager la buse.


Calibrer l’écart buse / plateau

L’ALTO est calibrée en usine, cependant l’écart buse / plateau peut se dérégler lors du transport ou à cause d’une différence de température de l’environnement d’utilisation de la machine ou du matériau à imprimer. Il est nécessaire de vérifier et d’ajuster si besoin l’écart entre le plan de déplacement de la tête et le plateau avant toute première utilisation de la machine à la suite de changements de l’environnement de travail ou du matériau à imprimer.

Par la suite, un ajustement de la calibration buse / plateau est nécessaire si vous observez une dérive de la qualité d’impression de la première couche :

  • Trop peu écrasé (too high), le filament n’adhère pas correctement au plateau et forme des vaguelettes à la surface du plateau (l’objet risque de se décrocher en cours d’impression).
  • Trop écrasé (too low), le filament génère une surface imprimée rugueuse, voire n’est plus du tout extrudé (risque de bloquer la tête d’impression ou l’extrudeur).
  • Un filament correctement écrasé (perfect) se caractérise par une surface d’impression lisse et des tracés qui fusionnent les uns aux autres.


PROCÉDURE DE CALIBRATION BUSE / PLATEAU (à effectuer sans filament dans la tête d’impression)

Chauffez la buse et le plateau aux températures de calibration qui correspondent aux températures d’impression du matériau à imprimer.

Une fois la buse à température, si du filament est chargé dans la tête d’impression, retirez-le en suivant la procédure (cf. Retirer une bobine de filament). Nettoyez les résidus de filament fondu autour de la buse à l’aide d’une pince brucelles. Ne pas utiliser de brosse métallique pour nettoyer les résidus, cela risque d’endommager la buse.

Une fois la buse et le plateau à température, effectuez une prise d’origine XYZ depuis l’interface de pilotage.

OFFSET Z T0

Depuis l’interface, amenez la tête au-dessus du plateau (autour de X100 et Y100).

Positionnez une cale de précision sous la buse T0 et abaissez progressivement l’axe Z via l’interface jusqu’à ce que la buse touche la cale sans la bloquer. Affinez les déplacements en changeant la valeur d’incrément de Z lorsque la buse est proche de la cale !

Relevez la valeur de positionnement de l’axe Z sur l’interface :

  • si la valeur en Z correspond à l’épaisseur de la cale, la calibration est validée ;
  • si la valeur en Z est différente de celle de l’épaisseur de la cale, calculez la différence par rapport à l’épaisseur de la cale > corrigez d’autant la valeur de décalage en Z via l’interface selon la logique suivante :


Par exemple :

  • Avant de lancer la procédure de calibration, la valeur de décalage Z est de -22.5 mm.
  • L’axe Z est abaissé jusqu’à ce que la buse T0 soit en contact léger avec une cale de 0.6 mm d’épaisseur.
  • L’interface indique que l’axe Z est situé à 0.5 mm au-dessus du plateau : la buse est donc trop éloignée du plateau de 0.1 mm (la 1ère couche imprimée serait trop peu écrasée).
  • La nouvelle valeur de décalage Z à enregistrer dans la machine via l’interface est donc de -22.6 mm.


Vérifiez la prise en compte de la nouvelle valeur de décalage Z en effectuant une prise d’origine en Z, puis en amenant progressivement la buse en contact avec la cale : la position de l’axe Z sur l’interface doit correspondre à l’épaisseur de la cale.

Une fois la procédure de calibration terminée, vérifiez le résultat en imprimant et en contrôlant la première couche d’un objet dans le matériau de calibration. Si le filament est trop écrasé ou pas assez, stoppez l’impression et recommencez la procédure de calibration de l’écart buse / plateau.

OFFSET Z T1 (option DUAL)

Effectuez systématiquement l’étape de calibration offset Z T0 au préalable !

Via l’interface, amenez T1 en position basse.

Procédez de la même façon que pour T0 et ajustez la valeur Z T1 via l’interface.

Attention, la logique est inversée par rapport à Z T0 !

Par exemple :

  • Avant de lancer la procédure de calibration, la valeur de décalage Z T1 est de -5.35 mm.
  • L’axe Z est abaissé jusqu’à ce que la buse T1 soit en contact léger avec une cale de 0.6 mm d’épaisseur.
  • L’interface indique que l’axe Z est situé à 0.5 mm au-dessus du plateau : la buse est donc trop éloignée du plateau de 0.1 mm (la 1ère couche imprimée serait trop peu écrasée).
  • La nouvelle valeur de décalage Z T1 à enregistrer dans la machine via l’interface est donc de -5.25 mm.


Vérifiez la prise en compte de la nouvelle valeur de décalage Z T1 en effectuant une prise d’origine en Z, puis en amenant progressivement la buse en contact avec la cale : la position de l’axe Z sur l’interface doit correspondre à l’épaisseur de la cale.

Une fois la procédure de calibration terminée, vérifiez le résultat en imprimant et en contrôlant la première couche d’un objet dans le matériau de calibration. Si le filament est trop écrasé ou pas assez, stoppez l’impression et recommencez la procédure de calibration de l’écart buse / plateau.

Charger une bobine de filament
  1. Mettez en chauffe la tête à la température d’extrusion du matériau à charger et attendez la stabilisation de la température
  2. Poussez le levier [3] et bloquez-le en position débrayée grâce au verrou [2]
  3. Depuis le dessus de la machine, positionnez la bobine sur son support, puis passez le filament coupé droit à travers la zone d’insertion (le filament ne doit pas former de coude à l’entrée)
  4. Depuis l’intérieur de la machine, amenez l’extrémité du filament jusqu’à l’extrudeur : poussez manuellement le filament à travers le système d’entrainement, puis à travers la tête d’impression, jusqu’à voir du filament fondu sortir de la buse
  5. Poussez à nouveau sur le levier [3] pour le libérer de son mécanisme de verrouillage [2]
  6. Stoppez la chauffe de la tête
  7. Nettoyez les résidus de filament fondu autour de la buse à l’aide d’une pince brucelles pendant que la buse est encore chaude. Ne pas utiliser de brosse métallique pour nettoyer les résidus, cela risque d’endommager la buse.


Attention !

Lors de la manipulation des bobines de filament, il est important de ne pas laisser échapper l’extrémité du filament (risque de créer un nœud dans la bobine).

Un filament mal embobiné, tordu ou noué peut causer des défauts sur la pièce imprimée ou se retrouver coincé à l’entrée de la machine.

Attention !

Tous les filaments ne sont pas compatibles avec toutes les têtes d’impression ! Assurez-vous que le matériau que vous souhaitez charger est bien compatible avec la tête d’impression en place.

Contrôler l’extrusion
  1. Chargez une bobine de filament (de préférence de couleur claire) sur la machine (cf. Charger une bobine de filament)
  2. A l’aide d’un réglet et d’un marqueur, tracez une marque sur le filament à 100 mm et 110 mm depuis l’entrée de l’extrudeur
  3. Via l’interface, commandez l’extrusion de 100 mm de filament à la température d’impression du matériau chargé (adaptez éventuellement la vitesse d’extrusion à la tête d’impression)
  4. Une fois l’extrusion terminée, mesurez à l’aide du réglet la longueur « L » de filament réellement passée à travers la tête d’impression :
  • Si 98 < L < 100 mm : le contrôle est validé, l’imprimante extrude la bonne quantité de matière
  • Si L < 98 mm : la matière est en sous-extrusion, une opération de maintenance est à planifier
  • Si L > 100 mm : la matière est en sur-extrusion, un ajustement des paramètres machine est nécessaire (contactez le service technique)


Préparer la zone d’impression

La surface d’impression doit être propre (pas de poussière, ni de trace de doigt ou de projection de graisse). Avant chaque impression, nettoyez la surface d’impression à l’aide d’un chiffon micro-fibre sec et propre.

Avant de lancer une impression, assurez-vous que la zone d’impression est libre (aucun objet ne se trouve sur ou en-dessous du plateau).

Calibrer l’écart XY entre 2 têtes d’impression (option DUAL)

L’écart entre les 2 têtes d’impression d’une ALTO DUAL est calibré en usine, cependant cet écart peut se dérégler lors du transport ou à cause d’une différence de température de l’environnement d’utilisation de la machine ou du matériau à imprimer. Il est nécessaire de vérifier et d’ajuster si besoin l’écart entre les 2 buses avant toute première utilisation de la machine en impression DUAL à la suite de changements de l’environnement de travail ou du matériau à imprimer.

Par la suite, un ajustement de la calibration entre les 2 buses est nécessaire si vous observez une dérive sur vos objets imprimés.

PROCÉDURE DE CALIBRATION OFFSET XY

Après vous être assuré de la bonne calibration des offsets Z T0 et Z T1, lancez l’impression d’un objet test dual.

Par exemple :

Observez le résultat sur le plateau d’impression et ajustez les valeurs d’offset X T1 et Y T1 via l’interface selon la logique suivante :

Lancez à nouveau l’impression de l’objet test dual pour confirmer les nouvelles valeurs d’offset X T1 et Y T1.

Réglage du changeur d’outil (otpion DUAL)
  • Via l’interface, levez l’axe Z au minimum 20 mm au-dessus du plateau et placez T0 en position basse
  • Effectuez une prise d’origine en X et Y
  • Amenez manuellement T1 en position basse
  • Via l’interface, amenez la tête en POSITION 1 : le levier est centré par rapport à la fourche
  • Relevez la position de la tête en X et la saisir via l’interface (valeur « Switch X »)
  • Déplacez millimètre par millimètre la tête vers la gauche, jusqu’à déclencher la bascule de T0, puis continuez le déplacement vers la gauche jusqu’à ce que le levier soit centré par rapport à la fourche (POSITION 2) ; affinez si besoin le déplacement au 1/10 de millimètre
  • Relevez la nouvelle position de la tête en X et la soustraire à la 1ère valeur : saisir cette valeur calculée via l’interface (valeur « Débattement »)
  • Vérifiez la bascule de tête via l’interface
Préparer un fichier d’impression
Concevoir ou récupérer un fichier au format .STL

L’impression 3D s’appuie sur des fichiers 3D numériques dont les principaux format sont : .stl .obj .amf .3mf

Pour obtenir ces fichiers, vous pouvez :

  • Les concevoir vous-mêmes, depuis un ordinateur ou une tablette, sur le logiciel de conception de votre choix, en intégrant les règles de conception adaptées à la fabrication additive FFF (possibilité de suivre une formation dispensée par l’organisme Open Edge)
  • Les récupérer sur des bibliothèques en ligne d’objets 3D numériques


Attention !

Le maillage des fichiers numériques n’est pas toujours correct et peut nécessiter une réparation (depuis le logiciel de slicing, un éditeur de fichiers 3D ou le logiciel de conception)

Paramétrer le logiciel de slicing PrusaSlicer

A partir de la clé USB fournie avec l’imprimante, extrayez le dossier du fichier PrusaSlicer_numero-version_systeme-exploitation.zip

Ouvrez le dossier ainsi extrait et double-cliquez sur le fichier prusa-slicer.exe

Au premier lancement, la fenêtre de l’assistant de configuration s’ouvre : fermez la fenêtre (Annuler), puis chargez le lot de configuration correspondant à l’imprimante ALTO et aux matériaux fournis avec l’imprimante 3D (Fichier > Importer > Importer le lot de configuration)

Exporter le fichier d’impression au format .GCODE

Depuis le logiciel de slicing, importez le fichier numérique à imprimer.

Associez les réglages d’impression, de filament et d’imprimante en cohérence avec l’objet à imprimer. Ajustez éventuellement des paramètres en fonction de la géométrie et des contraintes d’utilisation de l’objet à imprimer (possibilité de suivre une formation dispensée par l’organisme Open Edge).

Générez un aperçu avant impression (Découper maintenant) et contrôlez le résultat : ajustez à nouveau des paramètres si nécessaire ou exportez le fichier .gcode (Exporter le G-code) à envoyer à l’ALTO.

Imprimer sur l’ALTO
Les points de contrôle avant impression
  • La zone d’impression est libre et la surface d’impression est propre (cf. Préparer la zone d’impression)
  • La calibration buse / plateau est validée (cf. Calibrer l’écart buse / plateau)
  • La bobine de filament est correctement chargée (cf. Charger une bobine de filament)
  • Le matériau chargé correspond aux paramètres d’impression du fichier .gcode
  • La quantité de matière chargée est suffisante pour l’impression
  • L’extrusion est validée (cf. Contrôler l’extrusion)
Démarrer une impression
Depuis la clé USB

Copiez-collez le fichier .gcode sur la clé USB fournie avec l’imprimante. Insérez la clé USB dans l’emplacement prévu à cet effet et lancez l’impression depuis l’interface de pilotage de l’ALTO (cf. Guide utilisateur de l’interface ITA).

Depuis OctoPrint

D’abord, depuis l’interface de pilotage de l’ALTO (ITA) :

  • Connectez-vous en mode « administrateur » (789).
  • Déployez la barre de fonctionnalités (+) et sélectionnez la fonction « infos » (i).
  • Relevez l’adresse IP de la machine sur le réseau.


Puis, depuis un navigateur web :

  • Ouvrez une page web
  • Saisissez l’URL suivant : adresse_IP:5000
  • Connectez-vous à la page web qui s’affiche alors :
    login : client
    mot de passe : rrr


Une fois connecté à Octoprint, importez le fichier .gcode à imprimer (Load) et lancez l’impression (Print).

Si la machine est équipée de l’option Caméra, il est possible de suivre l’impression à distance via l’onglet Control.

Suivre une impression

Une fois l’impression lancée :

  • Le plateau chauffe à la température-cible (tant que la température n’est pas atteinte, la machine n’exécute aucune autre commande)
  • La tête d’impression chauffe à la température-cible (vérifiez que le ventilateur de la tête d’impression s’enclenche au-dessus de 50°C)
  • La machine effectue ses prises d’origine en X, Y et Z, puis attend jusqu’à ce que la température de la tête soit atteinte et stabilisée.


L’impression peut démarrer.

Attention !

Vérifiez toujours la qualité d’impression de la première couche dans sa totalité !

AJUSTEMENT DE L’ÉCRASEMENT DE LA 1ERE COUCHE

Si l’écrasement n’est pas correct, mais que le plateau et le plan de déplacement de la tête sont parallèles, il est possible d’ajuster l’écrasement grâce à la fonction Babystep de l’interface en mode « administrateur » (cf. Guide de l’interface ITA).

PAUSE

Il est possible de mettre l’impression en pause. La machine termine d’exécuter les commandes qu’elle a en mémoire et se met en pause après quelques instants : la tête se range alors sur l’arrière de la machine.

Attention !

La pause peut générer un défaut visuel à l’endroit de la reprise d’impression ; il est conseillé d’effectuer la pause au niveau du remplissage de l’objet pour masquer ce défaut.

Attention !

Une pause prolongée, si la tête reste à la température d’extrusion, peut boucher la buse.

ANNULATION

Après la commande d’annulation, la machine termine d’exécuter les commandes d’impression qu’elle a en mémoire avant de réaliser la séquence d’annulation :

  • La tête se range sur l’arrière de la machine
  • L’alimentation des moteurs est stoppée
  • Les commandes de chauffe sont stoppées et les éléments chauffants descendent en température (patientez jusqu’à ce que la température des éléments chauffants soit inférieure à 45°C avant de retirer les éléments imprimés du plateau ou d’éteindre la machine)


Terminer une impression

A la fin d’une impression, la tête se range sur l’arrière de la machine, afin de libérer la pièce. Les éléments chauffants, ainsi que les moteurs, ne sont plus alimentés ; la température des éléments chauffants baisse jusqu’à la température ambiante.

Décrocher un objet de la surface d’impression

Patientez jusqu’à ce que la température des éléments chauffants soit inférieure à 45°C avant de retirer les éléments imprimés du plateau ou d’éteindre la machine : il devient alors facile de retirer les objets imprimés à la main ou à l’aide d’une fine spatule.

Attention !

Prenez soin de ne pas laisser de trace de doigt sur la surface d’impression, l’objet suivant risquerait de ne pas adhérer à cet endroit.

Vous pouvez vous aider d’une pince brucelles pour retirer le trait de purge ou la jupe imprimée autour de l’objet.

Première utilisation de l’ALTO (simple extrusion)

Installer l’ALTO

cf. Installer le support de bobine

cf. Brancher l’ALTO

cf. Démarrer l’ALTO

Préparer l’ALTO

cf. Calibrer l’écart buse / plateau

cf. Charger une bobine de filament

Imprimer sur l’ALTO

cf. Démarrer une impression depuis la clé USB

Attention, le fichier .gcode sélectionné pour l’impression doit correspondre au matériau du filament chargé !

cf. Terminer une impression

Entretenir l’ALTO

* Les fréquences indiquées sont basées sur une utilisation de 1500 heures / an ; si la durée d’utilisation est plus importante, il est recommandé d’effectuer un entretien plus fréquent

Nettoyer la buse

Nettoyez le surplus de matière autour de la buse (T > 150°C) avec une pince brucelles.

Attention !

Ne pas utiliser de brosse métallique pour nettoyer les résidus, cela risque d’endommager la buse.

Fréquence : avant chaque impression *

Nettoyer la surface d’impression

Plateau froid, nettoyez les traces de doigts et autres saletés avec un chiffon micro-fibres sec et propre. Si les incrustations sont trop importantes, imbibez votre chiffon d’alcool à brûler.

Attention !

Ne nettoyez jamais la surface d’impression avec de l’alcool isopropylique (IPA) qui endommage le PrintBite

Fréquence : avant chaque impression *

Nettoyer et vérifier les ventilateurs et la turbine

Machine éteinte, retirez les poussières et débris éventuellement présents entre les pales des ventilateurs et de la turbine (tête d’impression, refroidissement, extraction) à l’aide d’une pince brucelles

Fréquence : avant chaque impression *

Nettoyer ou remplacer les filtres à charbon

Depuis l’extérieur de la machine, retirez les caches des ventilateurs pour en retirer les filtres à charbon, nettoyez-les à l’eau claire, puis laissez-les sécher avant de les replacer OU remplacez les filtres

Fréquence : tous les mois *

Nettoyer ou remplacer les filtres HEPA + charbon actif (option)

Depuis l’extérieur de la machine, retirez les caches pour en retirer les filtres :

  • Filtres HEPA : aspirez-en les poussières avant de les replacer OU remplacez les filtres
  • Filtres à charbon actif : nettoyez-les à l’eau claire, puis laissez-les sécher avant de les replacer OU remplacez les filtres


Fréquence : tous les mois OU dès que la régulation de la température d’enceinte ne se fait plus correctement *

Vérifier et remplacer le tube PTFE de la tête d’impression

Remplacez le tube PTFE s’il s’est dilaté et ne laisse plus passer correctement le filament (cf. Contrôler l’extrusion)

Fréquence : contrôlez l’extrusion tous les 3 mois *

Graisser les rails à billes X et Y

Rechargez les patins auto-graissants des rails à billes X,  Y et Z avec une graisse blanche au lithium en spray et un embout de précision

Fréquence : tous les 3 mois *

Nettoyer et graisser les composants de l’extrudeur

Retirez l’extrudeur du chariot de l’ALTO.

Munissez-vous d’une clé Allen de 2.0 mm et retirez le fût situé sous l’extrudeur :

Ouvrez l’extrudeur pour en graisser les composants avec une graisse blanche au lithium :

https://docs.dyzedesign.com/extruders.html#grease-the-gears

Au moment de repositionner l’extrudeur sur le chariot, placez une feuille de papier pliée en 2 ou une cale de 0,2 mm entre l’extrudeur et l’axe le temps de resserrer les vis ; retirez la feuille de papier ou la cale en fin d’opération.

Fréquence : tous les ans *

fr_FRFR